Thursday, 17.09.2020 - Banjul - Dakar (Visioconférence)

PSCC Talk : « Le rôle des forces régionales en Gambie et la signification de leur présence pour les élections présidentielles de 2021 »

Le bureau Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne de la Friedrich Ebert Stiftung (FES PSCC) et le Center for Research and Policy Development de Banjul ont organisé le 17 septembre 2020 une rencontre virtuelle sur le thème « Le rôle des forces régionales en Gambie et la signification de leur présence pour les élections présidentielles de 2021 ». En effet, suite à l'impasse politique de janvier 2017, lorsque l’ancien président Yahya JAMMEH avait refusé de céder le pouvoir au président élu Adama BARROW, la mission de la CEDEAO en Gambie, ECOMIG, a été mise en place. Son objectif était de garantir la stabilité du pays pendant la transition démocratique et soutenir les autorités récemment élues. Depuis son mandat a été prolongé, ce qui n’est pas forcément du goût de toute la population.

Le paneliste de cette rencontre était le Dr. Ismaila CEESAY, Maître de conférences en Sciences Politiques et chef du Département des Sciences Politiques à l’Université de Gambie. La modération a été faite par Harona DRAMMEH, Expert en médias - Journaliste - Reporter.

Dr. CEESAY a commencé par faire un état des lieux de la situation politique et sécuritaire en Gambie. Il a par ailleurs rappelé l’enthousiasme avec lequel la population gambienne avait accueilli l’ECOMIG à son arrivée. Cependant, aujourd’hui les choses ont changé. La population se demande pourquoi cette mission de la CEDEAO est toujours présente dans le pays. Dr. CESSAY estime que la question au-delà du rôle de l’ECOMIG est de savoir à qui profite réellement leur présence. Il estime que l’ECOMIG ne devrait pas rester trop longtemps en Gambie car il pourrait obtenir un effet contraire. Un récent sondage a d’ailleurs démontré que la population dans sa majorité souhaite leur départ. Par ailleurs, tout semble croire que le président actuel souhaite se maintenir au pouvoir et les forces de l’ECOMIG représentent un soutien pour lui. Dr. CEESAY a souligné que les élections présidentielles de 2021 seront très compétitives car ce seront les premières élections après le départ de Yahya JAMMEH. Il peut y avoir des risques de tensions électorales et la présence de ECOMIG pourrait contribuer à les amplifier.

Les échanges ont été extrêmement riches et fructueux grâce notamment aux interventions des participants constitués de députés gambiens, d’experts sur les questions de sécurité, des universitaires, de chercheurs, de membres d’organisations de la société civile, des autorités étatiques du Sénégal et de la Gambie …

Friedrich-Ebert-Stiftung
Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne

P.O. Box 15 416
Point E, boulevard de l’Est villa n°30
Dakar - Fann

+221 33 859 20 02

info(at)fes-pscc.org
www.fes-pscc.org
pscc.fes.de

Vers le haut