20.09.2023

Les limites des mécanismes de prévention, de gestion et de résolution des crises dans l’espace CEDEAO et la contribution de la société civile dans leur révision et leur actualisation

La CEDEAO s’est dotée de mécanismes pour promouvoir la démocratie et renforcer la sécurité collective en son sein. Ces instruments ont produit des résultats mitigés depuis leur création à la fin des guerres civiles au Libéria et en Sierra Léone. Les coups d’Etat survenus au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et au Niger au cours de ces trois dernières années ont montré les limites de ces mécanismes et la nécessité de leur révision en vue de les adapter à un contexte politique, sécuritaire et géopolitique en mutation profonde en Afrique de l’Ouest.

Les limites des mécanismes de prévention, de gestion et de résolution des crises

Cet exercice constitue un défi important que la CEDEAO devra relever avec succès si elle veut garder sa position centrale en tant qu’acteur chargé de maintenir la sécurité collective dans cette partie du continent et de promouvoir la démocratie pour l‘épanouissement des peuples.

Cette note d’analyse aborde cette problématique en mettant l’accent sur le rôle que devrait jouer la société civile dans la révision et l’actualisation des mécanismes de prévention, de gestion et de résolution des crises au sein de cet espace en formulant des recommandations pour que cette révision soit couronnée de succès.

Télécharger la Publication

Friedrich-Ebert-Stiftung
Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne

Point E, Rue de Fatick x Boulevard de l'Est,
Résidence Bity Lokho, 6éme étage
B.P. 15 416
Dakar - Fann

+221 33 859 20 02

info(at)fes-pscc.org

Vers le haut