Tuesday, 30.08.2022

PSCC Talk : « Changement climatique et phénomènes sécuritaires au Sahel : quels impacts sur la stabilité dans la région ?»

Dans le cadre de ses conférences virtuelles dénommées « PSCC Talk » le bureau Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne de la Fondation Friedrich Ebert (FES PSCC) Dakar a organisé le Mardi 30 Août 2022 une conférence virtuelle sur le thème « Changement climatique et phénomènes sécuritaires au Sahel : quels impacts sur la stabilité dans la région ?»

Peu d’autres régions du monde présentent une variabilité climatique aussi marquée que celle du Sahel. La zone subit l'une des situations environnementales les plus difficiles au monde. C'est une zone caractérisée par des conditions hostiles à la survie. Les ressources naturelles y sont limitées et le climat est instable, marqué par des températures élevées presque toute l'année et de fortes pluies qui provoquent des inondations. Ces circonstances font que cette région est soumise en permanence à une "incertitude climatique". Au cours des 50 dernières années, la température moyenne au Sahel a augmenté d'environ 0,5 degré Celsius, et on estime qu'à la fin du 21e siècle, elle pourrait avoir atteint 2 degrés Celsius de plus que la moyenne actuelle selon le Groupe Intergouvernemental des Experts sur le changement climatique. Ce réchauffement aura un impact direct sur les personnes, les animaux et la végétation, et pourrait réduire considérablement les terres arables ou, dans le pire des cas, rendre certaines régions inhospitalières d'ici 2050. Cette fragilité climatique est illustrée par l'avancée du processus de désertification dont souffre le Sahel autour du lac Tchad, bien que tout ne laisse pas penser que ce phénomène soit une conséquence directe du réchauffement climatique. Au cours des six dernières décennies, il est passé d'une occupation d'environ 26 000 km2 à un peu plus de 2 500 km2 actuellement.

Au Sahel, bien que les facteurs environnementaux ne représentent pas la cause directe de la situation d'insécurité qui caractérise la zone, ils s'ajoutent à un ensemble d'éléments qui la déterminent et contribuent à son aggravation. Du moins, le changement climatique exerce un effet multiplicateur évident sur les risques existants, exacerbation des conflits dits anciens ou communautaires entre pastoraux et agriculteurs, vulnérabilités croissantes dûes à ses effets néfastes, entre autres. Cette tendance est suffisamment alarmante pour comprendre comment le changement ce phénomène environnemental affecte le développement et la stabilité régionale selon le Forum de Dialogue Sahel-Europe tenu à Madrid en Juin 2018. Une situation inquiétante qui mérite d’être analysée en profondeur pour promouvoir des pistes de solutions adaptées en vue de minimiser les risques d’instabilité aux impacts économiques criards pour les populations du Sahel.

L’accent mis sur les incidences sécuritaires du changement climatique contribue notamment à faire entrer ce phénomène dans le champ de la politique internationale, en lui conférant le statut de menace de premier plan pour la stabilité des Etats et du monde. Les événements sécuritaires récents au Sahel (développement du terrorisme international, trafics illicites, vulnérabilités croissantes) le placent au centre des préoccupations sécuritaires mondiales.

Animée par Aminetou BILAL, Défenseur de l’autonomisation des jeunes et des femmes, de la paix, de la sécurité et de l’environnement (Mauritanie) et Dr. Birama Apho LY, Directeur du Centre d’Analyse et de Recherche de l’Espace Sahélo-Sahélien (Mali) la conférence était modérée par le Colonel (Er) El Boukary MOUEMEL, Président du Centre Oum Tounsi pour les études Stratégiques (Mauritanie).

Les points ci-après étaient débattus et discutés :

  • Peut-on établir le lien entre les dynamiques environnementales et sécuritaires au Sahel ?
  • Quels peuvent être les incidences des changements climatiques sur la stabilité de la sous-région à court moyen et long terme ?
  • Quelles pourraient être les stratégies adaptées sur le plan national et continental pour anticiper et agir efficacement face aux impacts des changements climatiques sur la stabilité du Sahel ?

Les échanges ont été riches et fructueux grâce également à la participation d’experts sur les questions de sécurité, d’universitaires, de chercheurs, de membres d’organisations de la société civile, des forces de défense et de sécurité de plusieurs nationalités africaines (Bénin Mali, Burkina Faso, France, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad).

Vers le haut